iPhone, toi et moi c’est fini…

iPhone, toi et moi c’est fini…

Ca y’est, le blog dracou.com est enfin lancé avec une première réflexion au sujet de cet objet tant désiré qu’est l’iPhone.

En effet, suite à une série de trois articles (un, deux, trois) parus sur CommentCaMarche.net (CCM) et une grosse colère… j’ai décidé d’abandonner brutalement mon iPhone (et de ressortir mon vieux SonyEricsson K770i de sa boite rangée dans la cave)…

Avant de m’attarder sur les différentes raisons évoquées par CCM, voici les 8 raisons principales qui m’ont poussé à tourner le dos à cet objet du diable:

  1. La batterie ne tenait pas plus de deux jours en mode “utilisation normale”.
  2. Impossible de changer la batterie.
  3. L’obligation d’utiliser iTunes sur PC ou Mac pour synchroniser la bête (Linux… pas de bol, ça ne fonctionne pas).
  4. Bluetooth inopérant.
  5. Pas d’accusés de réception pour les SMS/MMS.
  6. Connexions à Internet non désirées faisant quasi-exploser le forfait data mensuel (dangereux sans forfait data!).
  7. Lenteur d’iOS depuis la mise à jour vers iOS 4 (les correctifs n’ont rien changé).
  8. Les nouvelles fonctionnalités seulement en partie disponibles sur iPhone 3G / 3Gs.

CCM.net quand à lui évoque la difficulté de récupération de ses données personnelles (emails, contacts, calendrier, etc.):

D’une part, on note à quel point il est simple d’importer des données dans l’iPhone: calendrier, contacts, images, vidéos etc. Niveau exportation, si on n’est pas sous Mac, il faudra passer par plusieurs logiciels tiers pour récupérer ses données. Vive la compatibilité.

D’un autre côté, il fallait penser au service Gmail (entre autres) pour placer ses informations dans le “cloud” pour les récupérer après sur le nouveau smartphone. Pas génial comme mode de fonctionnement, mais ça marche ;-)

En conclusion, j’ai envie de dire qu’Apple donne une image très jeune et fashion d’elle même à travers ses produits… mais au final, elle ne vaut pas beaucoup mieux que Microsoft (ex.: fichiers .pst utilisés dans Outlook pour archiver ses emails) dans le “lockage” de ses utilisateurs sur ses plateformes/devices. La liberté de réutilisation de ses données n’est pas toujours facile à garder.

Pour ma part… 90% de mes contacts étaient présents sur ma carte SIM. En ajouter 10 ou 20 manuellement dans mon nouveau téléphone sera un jeu d’enfants. Concernant mon calendrier, il a toujours été en ligne, accessible via le protocole CalDAV, pareil pour les mails en IMAP.

2 thoughts on “iPhone, toi et moi c’est fini…

Laisser un commentaire